La loi d’ILLICH

pas de commentaire

Tenir compte de ses rythmes et des rythmes de l’entreprise.
Au delà d’un certain seuil de travail, l’efficacité décroît.
Au delà d’un certain seuil horaire, sachez vous arrêter pour faire autre chose.

Faîtes de vos heures de plus faible productivité, des périodes « ouvertes » où l’on pourra vous déranger. Encouragez vos collaborateurs à vous voir à ce moment là.

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.