Management : La méthode 5S

pas de commentaire

Technique de management d’origine japonaise qui permet d’introduire ordre et rigueur dans l’entreprise.
C’est un outil essentiel pour amorcer une démarche de Qualité Totale.

La méthode des 5S tire son origine de la première lettre de chacune des 5 opérations suivantes :

•SEIRI = Débarras
•SEITON = Rangement
•SEISO = Nettoyage
•SEIKETSU = Ordre
•SHITSUKE = Rigueur

1 – Débarras
La première opération a pour but de trier, de supprimer tout ce qui est inutile ou obsolète et de hiérarchiser les éléments de travail matériels ou immatériels. Cette action tend à lutter contre l’accumulation.

2 – Rangement
Il s’agit là d’aménager les moyens de façon à éviter les pertes de temps et d’énergie, ce qui conduit à la mise en place d’une logique unique dans l’équipe. Résultat concret = une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.

3 – Nettoyage
Le non-respect de cette opération peut avoir des conséquences graves en provoquant des anomalies ou des blocages d’activité. Cela revient à mettre en place une organisation permettant une inspection permanente, la prévention des dérives et la correction immédiate des erreurs.

4 – Ordre
Cette opération consolide les précédentes en simplifiant les procédures, en les standardisant et en systématisant l’utilisation de la méthode sur tous les supports. Elle s’appuie sur des outils simples et concrets comme le repérage visuel.

5 – Rigueur
C’est la règle la plus importante des 5S. Elle pérennise l’effort accompli, elle favorise l’acquisition d’automatismes, elle encourage l’adhésion de l’équipe.
La rigueur est assurée à travers deux axes importants :
– un contrôle continu via des vérifications fiables.
– une communication dynamique (la valeur d’exemple).

Réagissez

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.